IRM - Imagerie par Résonance Magnétique

Précédent
Imagerie dento-maxillaire
Suivant
CT Scanner

IRM signifie « Imagerie par Résonance Magnétique ».

Il s’agit d’une technique d’imagerie médicale non-invasive permettant d'obtenir des vues d’un organe, d’un appareil ou d’une région grâce au principe de la résonance magnétique. L’IRM est formée d'un aimant très puissant frottant une bobine spécialisée (ce qui explique le bruit important de cette technique), qui émet et reçoit des ondes radioélectriques. Cela crée un champ électromagnétique qui entre en interaction avec les atomes d’hydrogène présents dans notre corps.

Cette méthode est sans danger pour l'organisme.

Aucun rayon-X n'est utilisé.

L’IRM est une procédure non-douloureuse ne provoquant aucun risque connu et n’ayant aucun effet secondaire associé.

Malgré tout, veuillez consulter votre médecin ou le personnel Affidea si vous êtes enceinte, que vous êtes susceptible de l’être, ou si vous avez subi une intervention chirurgicale récemment – en particulier dans le cas d’une opération nécessitant l’insertion d’un stent, d’implants ou de clips métalliques.

Il peut être nécessaire de retarder légèrement l’analyse pour permettre à la zone située autour du site chirurgical de cicatriser.

Veuillez consulter votre médecin ou une personne de l’équipe Affidea si vous êtes dans l’une des conditions présentées ci-dessous ; il est possible que vous ne puissiez pas passer une IRM :

Clip intracrânien pour Anévrisme.
Valves cardiaques en métal.
Un stimulateur cardiaque.
Implants dans l’oreille interne (ex : Cochléaire).
Des stimulateurs neurologiques.
Des fragments métalliques dans l’œil.
Si vous avez déjà eu des fragments métalliques dans vos yeux et que vous ne les avez jamais fait vérifier, il est essentiel de réaliser une radiographie de vos yeux au préalable afin de s’assurer qu’il n’y ait plus aucun fragment.
Si vous êtes porteur d’un tatouage ou de maquillage permanent.

En général, un examen d’IRM sans produit de contraste ne nécessite aucune préparation particulière. Sauf indication contraire, vous pouvez manger et boire normalement, et prendre également vos médicaments habituels.

Si votre examen inclut l’utilisation d’un produit de contraste, vous devez nous faire parvenir les résultats d’un test sanguin de créatinine récemment effectué. Aussi, veillez à ne pas manger durant, au minimum, les trois heures qui précèdent votre examen.

Vous recevrez des instructions détaillées au moment de votre prise de rendez-vous.

À votre arrivée, nous vous inviterons à lire notre brochure et à compléter un questionnaire de sécurité. Ceux-ci peuvent être téléchargés sur le site web ; il est d’ailleurs recommandé de les télécharger et de les consulter avant votre examen.

L’IRM est une procédure complètement sans douleur.

Elle peut être bruyante, mais nous vous fournirons un casque pour écouter de la musique – ou des boules quies – selon l’examen à effectuer.

Vous devez être capable de rester immobile et allongé ; si cela vous est impossible, veuillez nous prévenir avant le début de l’examen.

Dans le cas de l’administration d’un produit de contraste, il sera nécessaire d’insérer une voie veineuse, le plus souvent dans le pli du coude.

Pendant toute la durée de l’examen, vous serez allongé sur une table. Aussi, nous vous donnerons une sonnette d’alarme sur laquelle vous pourrez appuyer dans le cas où vous auriez besoin de contacter le technicien en radiologie qui est en charge de votre examen.

Tout au long de l’examen, vous entendrez des bruits, cognements, grondements, bourdonnements répétés par intermittence : ces bruits sont normaux et changent au cours des séquences, permettant ainsi de réaliser les images.

Dans le but de réduire les bruits de la machine, nous vous donnerons des écouteurs ou des boules quies et, dans certains centres, il vous sera possible de choisir la musique que vous souhaitez écouter durant votre examen.

L’examen d’une partie du corps prend généralement 30 minutes. Cependant, celui-ci peut être plus long en fonction de la taille de la zone à examiner.

La durée de l’examen peut également varier en fonction de la procédure en elle-même ou du diagnostic recherché.

Le médecin radiologue analysera les images obtenues lors de l‘examen, rédigera un rapport détaillé et le fera parvenir à votre médecin traitant dans les meilleurs délais.

Au début de l’examen, certains patients peuvent se sentir mal à l’aise. Vous recevrez une alarme sur laquelle il vous sera possible d’appuyer, à tout moment, si vous souhaitez stopper l’examen. Aussi, vous serez constamment en contact avec le technicien.

Dans certains de nos centres, nous avons installé des IRM de large diamètre. Cela signifie que le scanner est plus large, plus court et plus rapide qu’à l’accoutumée ; cela permet un meilleur confort pour le patient.

Il n’y a pas d’effet secondaire connu à la réalisation d’un examen IRM ; cette technique médicale ne nécessite d'ailleurs pas l’utilisation de rayonnement ionisant.

Toutefois, en cas d’administration d’un produit de contraste, un risque de réaction allergique peut survenir. Les patients allergiques ou sensibles à certains médicaments, ou produits de contraste, doivent en informer le radiologue ou le technicien.

Il peut également y avoir d’autres risques en fonction de votre état de santé ; assurez-vous de discuter de l’ensemble de vos problèmes médicaux avec votre médecin avant la procédure.

De plus, vous devrez rester parfaitement immobile durant des périodes relativement longues ; si cela vous est impossible, un autre type d‘analyse peut être recommandé.

Enfin, il est impossible de réaliser un examen IRM si vous possédez certains clips intracrâniens pour anévrisme, valves cardiaques en métal, stimulateur cardiaque, implants cochléaire, stimulateurs neuroélectriques ou des fragments métalliques dans l’œil. Dans ces cas-ci, une radiographie de l’œil doit être réalisée avant votre examen.

En général, une IRM n’est pas recommandée si vous êtes enceinte ou que vous êtes susceptible de l’être. En cas de grossesse avérée ou supposée, veuillez en informer votre médecin et un membre du personnel d’Affidea, car il est possible que l’examen soit reporté jusqu’à la naissance de l’enfant.

Cependant, dans certaines conditions, les médecins peuvent demander à maintenir un examen IRM. Dans ce cas, veuillez contacter votre médecin afin de savoir si vous devez reporter votre examen ou s’il doit être maintenu.